Chapitre 9 :  Un grain de beauté en forme de larme

bordurehtgch.png

Bien que Shen Zhixian ridiculisait secrètement son noble titre d’”Ancien”, spécialement en considérant son manque actuel de talents et le fait qu’il ne lui allait juste pas, cette fois il n’avait pas d’autres choix que de l’utiliser afin d’intimider d’autres personnes.

 

Le disciple s’agenouilla sur le sol mouillé avec un ‘splash’, son visage rougi et ses yeux emplis de peur. Il était trop effrayé pour même faire un bruit.

 

Yan Jin ramassa silencieusement le seau de bois renversé, se tourna, et s’en alla pour tirer de l’eau de nouveau quand il entendit la voix de Shen Zhixian dire : ”Pose ça.”

 

Peu après cela, une douce force affermit ses mains, l’empêchant de faire tomber le seau dans le puit pour tirer de l’eau.

 

”Viens ici.”

 

Yan Jin plaça sagement le seau sur le mur de pierre mais ne le rejoignit pas immédiatement. À ses yeux, être près de Shen Zhixian était pire que de tirer de l’eau tous les jours pour Yan Shen.

 

Cependant, après plus d’une année d’apprentissage, il en savait assez pour réaliser que Shen Zhixian était une personne qui attachait une grande importance à son image. Il ne voudrait pas être humilié en face d’un petit disciple.

 

Yan Jin serra les lèvres et bougea pas à pas, aussi lent qu’un escargot. Il s’arrêta à quelques mètres de Shen Zhixian, inclina la tête respectueusement, et salua : ”Shizun.”

 

Shen Zhixian voulait juste lui demander de revenir près de lui et n’avait pas d’autres idées. La brise printanière était quelque peu fraîche, et à cause de la blessure de Yan Jin, cela ne lui ferait aucun bien de rester dehors trop longtemps dans le froid.

 

Heureusement, il avait pratiqué les techniques pour nettoyer et sécher des vêtements. Résultat, Yan Jin fut surpris de trouver ses manches humides soudainement sèches.

 

Shen Zhixian se détourna de son disciple personnel et demanda : ”Qui a dit à Yan Jin de tirer de l’eau ?”

 

Le disciple junior était trop apeuré pour continuer à parler de façon cohérente. ”Oui, c’est Yan Shen Shixiong… Ah, non. C’est moi…”

 

Réalisant que cela pourrait rendre suspect Yan Shen aux yeux de certains, il balbutia rapidement : ”Yan Shen Shixiong m’a dit d’aller chercher de l’eau… Je… J’étais trop paresseux pour le faire et j’ai dit à Yan… Yan Jin Shixiong… Ça n’a rien à voir avec Yan Shen Shixiong…”

 

Les yeux de Shen Zhixian se plissèrent légèrement. Il semblait que ce petit disciple avait peur d’impliquer Yan Shen à cela.

 

Yan Shen.

 

Malgré son jeune âge, il avait quand même réussi à devenir très populaire.

 

Ce n’était probablement pas la première fois que Yan Jin devait aller tirer de l’eau pour Yan Shen. Mais, en analysant la situation, cela ne sera pas facile pour Shen Zhixian de découvrir de quelles autres façons ils rendaient la vie difficile à Yan Jin. En plus, Shen Zhixian avait du mal à croire que Yan Shen ne savait rien de cela. En fait, c’était même plus probable encore que Yan Shen y contribuait en secret.

 

Tout cela était dû à sa négligence. Après avoir renvoyé Yan Jin ce jour-là, il avait seulement ordonné à des gens d’envoyer des médicaments tous les jours pendant qu’il se concentrait sur la maîtrise de quelques talents nécessaires. En résultat, il n’avait pas vu Yan Jin depuis un moment.

 

La voix de Shen Zhixian était légèrement froide lorsqu’il dit : ”Récemment, la Vallée Wen manque de gens pour ses rizières. Nettoie et va les aider, s’il-te-plaît.”

 

En tant que grande Secte, ce n’était que normal d’avoir une collaboration à long terme avec d’autres afin de maintenir une réserve de nourriture suffisante. La Vallée Wen était l’une d’entre elles. Elle se spécialisait dans la production de riz spirituel. Récemment, ils étaient incapable de trouver assez de personnes pour récolter le riz et venaient à la Secte pour demander de l’aide.

 

Le disciple junior pâlit. Cela équivalait à un court bannissement. Il y avait d’innombrables disciples dans la Secte. Chacun travaillait dur tous les jours pour grimper le pic du Taoïsme. Par conséquent, un jour en moins de pratique voulait dire se retrouver derrière tous les autres.

 

Mais il n’osait pas refuser. Le tempérament mauvais de Shen Zhixian était connu dans la Secte. Il osait même fouetter son disciple personnel trois fois, alors pour un disciple junior normal…

 

Il ne parla pas et accepta seulement l’ordre. Ses pieds et ses mains tremblèrent lorsqu’il se retira.

 

Aussi vite que la personne sans importance battit en retraite, le petit bourgeon d’herbe roula en dehors des manches de Shen Zhixian, étirant ses petites feuilles, et s’envola vers Yan Jin sans rancune.

 

Yan Jin n’osa pas toucher la chose de Shen Zhixian. Le bain d’eau pouvait être expliqué comme non intentionnel, mais s’il ne l’évitait pas maintenant… le petit bourgeon d’herbe vit qu’il se déplaçait pour se décaler. Sans ralentir, il marcha légèrement sur le sol et sauta sur le côté, réussissant à s’accrocher aux manches de Yan Jin.

 

Shen Zhixian remarqua les petits mouvements de Yan Jin, mais il était trop amusé par le petit bourgeon d’herbe. Ce petit gars était réellement quelque chose. Ces derniers jours, Shen Zhixian l’avait élevé et l’avait même autorisé à boire ses eaux médicinales si chères. Pour qu’au final ses efforts ne résultent qu’en trahison !

 

Il allait parler, mais ses yeux attrapèrent soudainement un éclat de rouge tachant le tissu des épaules de Yan Jin. La blessure du fouet de punition.

 

Bien que Shen Zhixian n’avait pas personnellement visité Yan Jin ses derniers jours, il avait toujours consciemment demandé à ce que les jeunes disciples du Quatrième Ancien fournissent tous les jours des médicaments à Yan Jin pour sa blessure. La plaie causée par le fouet de punition pouvait ne pas être facile à guérir mais plusieurs jours avaient déjà passés. Avec cela, la blessure n’aurait pas dû se rouvrir si facilement.

 

Les mots que Shen Zhixian allait dire s’évanouirent. Finalement, il marmonna seulement : “Suis-moi.” Avant de se tourner promptement et de s’en aller.

 

Le jeune homme dans son dos hésita pendant un moment mais le suivit tout de même, restant à quelques mètres de lui, très visiblement sur la défensive. Quand Shen Zhixian fit exprès de ralentir, Yan Jin s’arrêta, ne voulant pas raccourcir la distance entre eux.

 

Le petit bourgeon d’herbe tirait et bougeait autour de ses manches, inconscient de l’atmosphère tendue.

 

Shen Zhixian se sentit quelque peu désespéré. Probablement, cette fois, la punition avait réellement dû briser le cœur de Yan Jin. Le petit hérisson ne cessait de le poignarder avec ses piques. Shen Zhixian ne savait pas quand est-ce que Yan Jin se relaxerait suffisamment pour montrer son ventre doux à caresser.

 

Il imagina ce que serait Yan Jin sans son hostilité évidente et ne put s’empêcher de se perdre dans ses pensées. Quand il lisait le livre, Shen Zhixian avait beaucoup aimé le protagoniste. Il était silencieux et indulgent au début du roman. Mais, le chagrin dans la seconde moitié avait assombri son cœur, le changeant en un démon aux longs cheveux noirs et aux yeux rouges.

 

Cela rendait Shen Zhixian quelque peu méfiant.

 

À ce moment, il n’était plus un bon frère priant pour le protagoniste. À la place, il voulait seulement laver son image complètement dans le cœur de Yan Jin. Peu importe que le chemin de Yan Jin soit doux, ou qu’il marche sur les pas du diable, Shen Zhixian ne lui demandait que de le sortir de ses comptes.

 

C’était trop effrayant pour qu’il fasse quoi que ce soit d’autre.

 

Yan Jin était le protagoniste et destiné à expérimenter beaucoup de vent et de pluie dans le futur. Shen Zhixian était seulement un petit personnage de support avec une blessure au cœur. Ainsi, il ne devrait que suivre lentement son propre chemin.

 

Alors que Shen Zhixian songeait toujours à ce problème, une vague de nausées le submergea soudainement. Sa vision s’assombrit, ses pas faiblirent, et son corps s’inclina en arrière.

 

Avec chance, il s’était arrêté juste devant un arbre, et il tendit instinctivement la main pour supporter son corps contre l’arbre, l’utilisant pour se stabiliser.

 

Il ignorait que lorsqu’il s’était décalé du chemin, Yan Jin, qui était à quelques pas de lui, s’était précipité en arrière, son visage dépeignant sa suspicion et une pensée : Que venait-il juste de se passer ?

 

Cette fois, le vertige vint soudainement et partit aussi vite. Shen Zhixian ferma mollement les yeux pour un instant, calmant sa respiration. Mais, il sentait toujours une légère palpitation dans son cœur.

 

Une attaque cardiaque ?

 

Mais elles n’étaient supposés arriver qu’occasionnellement. Il était revenu seulement il y a quelques jours et n’avait rien fait pour la provoquer. Comment cela pouvait-il arriver sans aucune raison apparente ?

 

Shen Zhixian ne pouvait penser à une réponse, et se souvenant que Yan Jin était toujours derrière lui, il toussa, repoussa sa main comme si de rien n’était, et lui jeta un regard, en disant : “Allons-y.”

 

Dans la cour où vivait Shen Zhixian, il y avait une petite maison vide près de la sienne.

 

Yan Jin l’observa alors qu’il instruisait à deux disciples de nettoyer et de s’occuper de la petite maison près du chemin. Son cœur sauta dans sa poitrine avec une mauvaise prémonition.

 

Sans surprise, le moment suivant, ce présage devint réalité.

 

“Cette maison est toujours vide ici. Tu peux y emménager.” Shen Zhixian prétendit regarder simplement les deux disciples juniors mais observait de près l’expression faciale de Yan Jin du coin des yeux. “Et pour ce professeur… Heh, je vais m’occuper de toi.”

 

Avec cette proximité entre eux, c’était impossible qu’il n’augmente pas son statut favorable !

 

L’idée de Shen Zhixian était si belle que quand il vit le visage de Yan Jin changer légèrement, semblant de façon évidente très réticent à accepter, il l'interrompit rapidement : “Entre. Jetons un œil à tes blessures.”

 

Le garçon serra les lèvres fermement et resta sans bouger, ses mains inconsciemment fermées en poings défensifs. Il ignora même le petit bourgeon d’herbe, qui avait rampé le long de toute sa manche jusqu’à son épaule et pleurait : “Chirp, chirp, chirp.”

 

Shen Zhixian l’observa, et les coins de sa bouche se plissèrent en un sourire léger.

 

Depuis qu’il avait transmigré, Shen Zhixian était quelque peu dégoûté du grain de beauté en forme de larme sous son œil gauche. Parce qu’il l’ennuyait, il avait aussi délibérément utilisé les quelques derniers jours pour pratiquer ses expressions faciales afin de réduire l’impact de la marque.

 

C’était efficace. Mais, quand il souriait, tous ses efforts précédents étaient réduits en poussière. La marque de naissance en forme de larme s'élevait vivement avec ses joues, comme une lune brisant les nuages, et changeait instinctivement son visage déjà gracieux en une beauté étonnante.

 

Yan Jin n’avait jamais vu Shen Zhixian lui sourire, pas comme ça. À cet instant, il fixa Shen Zhixian comme s’il était un monstre magnifique qui pouvait capter l’âme des gens avec un simple sourire.

 

Yan Jin ne pouvait qu’observer simplement en un silence choqué.

 

Puis, l’instant suivant, le sourire de Shen Zhixian tomba. Il rabaissa ses manches et fit un pas vers Yan Jin, disant d'une voix consciencieuse et ferme : “Ce grand enfant, toujours si désobéissant. Forcerais-tu ce Maître à te porter à l’intérieur ?”

 

————————————————

 

Notes de la traductrice Chinois-Anglais : Yan Jin et Yan Shen ne sont pas de la même famille. Leur nom de famille est différent écris en chinois. Le Yan de Yan Jin veut dire « silencieux », pendant que celui de Yan Shen veut dire « sévère ».

 

Le petit bourgeon d’herbe sera écrit et donc nommé « Xiao Caoya » qui est le pinyin littéral pour Petit Bourgeon d’Herbe.

bordurebsgch.png

Pour nous laisser un commentaire cliquez sur le stylo

Index
arrow&v